mercredi 10 décembre 2014

raconter...

Donc, il y a deux personnes, peut-être deux personnages mais qui ne le savent pas encore. Un homme et une femme, très sûrs d’être là, ou peut-être très sûrs d’être en train de ne pas être là.
 

Quelque chose flotte dans l’air, dans cet espace entre eux, à l'intérieur de cet intervalle qui les sépare, quelque chose qu’on pourrait nommer si on avait le nom pour cela. Voilà le problème.
 

Ils essaient, peut-être, de raconter l’histoire. Voilà c’est ça, il y a une histoire (il y en a toujours une, non ?). Ils cherchent, ils racontent. Ça se fait comment, raconter ? Avec la voix qui sort de la bouche ? Un peu trop compliqué cela, pour ça il faut d’abord inventer une langue et ça prend des années et des années, des contaminations et des guerres, des amours et des pertes, c’est après ça qu’on peut commencer à raconter une histoire, il faut donc un certain vécu !

Mais peut-être que c’est l’histoire qui va les raconter, eux, la femme et l’homme. D'ailleurs, c’est déjà commencé puisqu’ils sont là, c'est en cours et on est toujours en retard, l’histoire fait son propre chemin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire