mardi 16 décembre 2014

artisan...

on se rend compte qu'en parlant de l'ennui, on parle de la joie...
on se rend compte que cette joie est intimement liée à la liberté d'inventer...
on se rend compte qu'on a envie de parler aux plus jeunes de cette liberté-là, qui résonne pour nous comme une nécessité, celle d'inventer sa vie, de la réinventer à chaque instant...
on se confronte à la difficulté de trouver à chaque instant cette liberté créatrice...
alors on creuse, alors on cherche, alors on enrage, et la rage parfois fait naître des fleurs, ou des chardons, ou des perles, ou des cailloux...
il faut après se baisser, ramasser, et composer le paysage du spectacle...
il faut être artisan.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire